Se loger et vivre à Bruxelles

Aller en bas

Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Perevodchik le Mer 4 Avr - 19:01

Bonjour à tous, je poste ce sujet pour obtenir quelques renseignements au sujet de l'ISTI et de la vie à Bruxelles. Me rendant à l'ISTI l'année prochaine pour effectuer mon master de traduction, j'ai un tas de questions auxquelles vous pourriez répondre, j'ai parcouru un peu les sujets sans avoir de réponse précises pour le moment donc je préfère le demander directement ici.

La première question concerne le logement dans le quartier UCCLE, je devrais normalement prendre un appartement et aimerais un peu connaître quelles sont les bases de prix, disons pour un studio simple meublé à partir de 22 / 25 m², et si ce prix est trop élevé connaître s'il existe des sites permettant de trouver des futurs collocataires à Bruxelles.

La seconde question concerne le prix de la vie simplement, par exemple je viens de Lille et voulais savoir par exemple pour les transports les bases de prix ou abonnement.

Connaissez vous la date des portes ouvertes de l'ISTI de cette année ?

J'ai vu cette question dans plusieurs sujets mais pensez vous que je pourrai allier un petit travail et mes études, l'ayant déjà fais je me demande si la charge de travail est conséquente en première année de master et m'empêcherait de travailler parallèllement. Par ailleurs si vous avez la moindre astuce pour trouver un petit boulot n'hésitez pas !

J'aimerais si il y en a dans ce forum discuter avec une personne de la section anglais russe qui effectue le même master que moi, cela pourrait bien m'aider pour l'année à venir.

Je vous remercie d'avance pour vos réponses, et n'hésitez pas à me contacter par mail si vous êtes dans la même section !

Perevodchik

Messages : 4
Date d'inscription : 04/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Alexia le Ven 6 Avr - 9:43

Alors là, pour trouver quelqu'un du master d'anglais-russe, bonne chance ! Déjà que le forum est désertique en ce moment… Pour les transports, je ne peux pas vraiment t'aider parce que je ne les prend jamais, mais en ce qui concerne le coût de la vie à Bruxelles, il est bien inférieur à la plupart des autres capitales européennes (Paris, Londres,...).

Pour le kot tu as ça (il faillait juste taper "kot Bruxelles" sur Google ^^")
www.colocation-kot.be/CityPage_adw.aspx?city=Bruxelles&cityid=1000033&gclid=CN6ix_LYn68CFYEKfAodQRXIdA

Pour les prix des kots, Google est à nouveau ton ami :
www.google.be/search?hl=fr&q=kot+uccle&sourceid=ie8&rls=com.microsoft:fr-BE:IE-Address&ie=&oe=
Tu pourras voir que ça tourne autour de 300(rare)-400€ pour un kot individuel. Il y a moyen de trouver un peu moins (genre 280) mais c'est vraiment super rare !

Là encore, un peu de recherche jamais n'a tué personne… :
www.isti.be/index.php?menuh=Informations&menug=journees

Je ne suis pas encore à l'ISTI, mais pour la charge horaire tu à 750h de cours sur l'année ce qui fait environ 25h/semaine, je pense que la charge de travail et conséquence et dans tous les cas travailler pendant ses études, c'est une très mauvaise idée et ne peut t'être que (très) défavorable pour tes études.

Voilà en espérant t'avoir aidé ! Bye bye !

Alexia

Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Stefke le Sam 7 Avr - 23:37

Bonjour,

Je ne connais pas les prix exacts du logement à Uccle, mais je peux te dire que d'une manière générale, il s'agit d'une des communes "chères" de Bruxelles. Evidemment, il est possible de s'y loger pour des prix démocratiques mais si tu ne trouves pas, tu peux toujours chercher dans les communes voisines (Ixelles par exemple, surtout du côté de l'ULB qui se trouve à 10-15min de marche de l'ISTI).

La vie à Bruxelles n'est pas si chère, et en tout cas beaucoup moins que Londres, Paris ou encore Dublin. Pour les transports en commun, l'abonnement annuel pour un étudiant est d'environ 200 euros (je pense). Les tarifs sont ici : http://www.mivb.be/school-abonnement-scolaire_stib.html?l=fr
Mais tout dépend de l'endroit où tu loges. En général, l'abonnement n'est intéressant que si tu dois prendre les transports tous les jours.

Pour les portes ouvertes, c'est "ballot"... c'était il y a tout juste quelques semaines. Il y en a encore fin août, je pense, mais il n'est pas possible d'assister à des cours et ça fait un peu tard pour se décider.

Pour ce qui est de travailler en même temps que le Master, je dirais oui et non :p Il y a des gens qui le font et qui y arrivent très bien. Je ne pense pas que ce soit si "défavorable" pour les études. Tout est une question d'organisation. Il faut savoir que les cours ne sont pas obligatoires et que la plupart des cours consistent à préparer sa traduction. Ce n'est donc pas dramatique de manquer de temps à autres un cours. Le tout, c'est de gérer. Par contre, ça pourrait devenir problématique en Master 2 parce qu'il y a un stage obligatoire à temps plein de janvier à avril. Donc ça ne laisse plus que le week-end pour un éventuel job, sans compter le mémoire à préparer..

J'espère avoir pu t'aider Smile

Stefke

Messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Perevodchik le Dim 8 Avr - 12:06

Merci à vous deux ca m'avance déjà pas mal, ca pourrait être sympa pour moi de connaître quelqu'un qui y étudie pour avoir une idée des programmes etc plus précise ( je les ai vu sur le site mais savoir en quoi consiste les cours etc ), je me dirige certainement vers un master traduction et relations internationales en section anglais-russe, si vous connaissez vous même des gens dans cette section ou simplement proche de celle ci n'hésitez pas à leur demander s'ils veulent bien prendre contact. J'irai de moi même quand je reviendrai de mon erasmus visiter les lieues par ailleurs, j'vous remercie, bon dimanche.

Perevodchik

Messages : 4
Date d'inscription : 04/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Alexia le Lun 9 Avr - 17:18

http://www.isti.be/ects-php/index.php?langue=1 ^^"
Tu m'excuseras, mais c'est défavorable pour tes études, je ne dis pas par là que tu ne les réussiras pas en travaillant mais que ça fera sensiblement baisser ta moyenne, par exemple un 16 se transformerait en 12. Je connais des personnes à l'EII qui on juste échoué en première bachelier parce qu'ils n'avaient pas assez de temps pour étudier. En tout cas une chose est sur travailler pendant ses études n'est pas conseillé. Mais je peux comprendre qu'il y a des personnes suffisamment peu assidues pour rater des cours volontairement.

Alexia

Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Stefke le Lun 9 Avr - 17:43

Alexia a écrit:http://www.isti.be/ects-php/index.php?langue=1 ^^"
Tu m'excuseras, mais c'est défavorable pour tes études, je ne dis pas par là que tu ne les réussiras pas en travaillant mais que ça fera sensiblement baisser ta moyenne, par exemple un 16 se transformerait en 12. Je connais des personnes à l'EII qui on juste échoué en première bachelier parce qu'ils n'avaient pas assez de temps pour étudier. En tout cas une chose est sur travailler pendant ses études n'est pas conseillé. Mais je peux comprendre qu'il y a des personnes suffisamment peu assidues pour rater des cours volontairement.

Comme on dit en anglais "we'll have to agree to disagree". Chacun son point de vue et je persiste à dire que c'est une question d'organisation. Je n'ai moi-même jamais travaillé pendant mes études parce que je sais que je ne saurais pas gérer l'ISTI + le boulot. Mais il y a des gens qui ont un job et qui réussissent, en première session et pas qu'avec des satisfactions. Perevodchik précise d'ailleurs qu'il l'a déjà fait... Et puis ici on parle d'un Master pas de BA1. C'est clair que travailler en 1re Bac c'est chaud parce que tu dois t'adapter et tout, mais en Master théoriquement t'as compris le système et tu as une bonne méthode de travail. D'un autre côté quand j'étais en BA1, un gars de ma classe travaillait à côté et il a réussi en 1re session avec distinction. C'est bien la preuve que c'est possible.

Stefke

Messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Perevodchik le Lun 9 Avr - 18:21

Bonjour, oui au fond je pense que c'est une question de savoir gérer son emploi du temps et ne pas non plus prendre un boulot sur une base horaire hebdomadaire trop importante, mais je suis de Lille et je vais probablement m'installer en Belgique de ce fait et comme aucune aide ne me sera accordé je devrai gagner mon pain pour payer mon appart etc puisque rester à Lille pour étudier à Bruxelles au fond selon pas mal de calculs parait bien plus cher ( si vous avez vécu ca ou connaissez quelqu'un qui le vit je suis tout autant intéressé ). Merci pour vos réponses en tout cas, la situation du travail pour les jeunes se passe comment ces temps ci dans la région vous avez une idée ? Je serai oui en M1 donc j'ai pris l'habitude de travailler sur ce que j'étudie donc il y a des chances que je m'en sorte.

Perevodchik

Messages : 4
Date d'inscription : 04/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Alexia le Lun 9 Avr - 19:30

Stefke a écrit:
Alexia a écrit:http://www.isti.be/ects-php/index.php?langue=1 ^^"
Tu m'excuseras, mais c'est défavorable pour tes études, je ne dis pas par là que tu ne les réussiras pas en travaillant mais que ça fera sensiblement baisser ta moyenne, par exemple un 16 se transformerait en 12. Je connais des personnes à l'EII qui on juste échoué en première bachelier parce qu'ils n'avaient pas assez de temps pour étudier. En tout cas une chose est sur travailler pendant ses études n'est pas conseillé. Mais je peux comprendre qu'il y a des personnes suffisamment peu assidues pour rater des cours volontairement.

Comme on dit en anglais "we'll have to agree to disagree". Chacun son point de vue et je persiste à dire que c'est une question d'organisation. Je n'ai moi-même jamais travaillé pendant mes études parce que je sais que je ne saurais pas gérer l'ISTI + le boulot. Mais il y a des gens qui ont un job et qui réussissent, en première session et pas qu'avec des satisfactions. Perevodchik précise d'ailleurs qu'il l'a déjà fait... Et puis ici on parle d'un Master pas de BA1. C'est clair que travailler en 1re Bac c'est chaud parce que tu dois t'adapter et tout, mais en Master théoriquement t'as compris le système et tu as une bonne méthode de travail. D'un autre côté quand j'étais en BA1, un gars de ma classe travaillait à côté et il a réussi en 1re session avec distinction. C'est bien la preuve que c'est possible.

Tu n'as pas écouté ce que j'ai dis. J'ai jamais dis que travail pendant tes études => échec. J'ai simplement insisté sur le fait que c'était un gros frein. Maintenant je savais pas qu'il était obligé de travailler pour s'en sortir. Par contre, prétendre que c'est une question d'organisation alors que toi-même tu n'en as pas, tu est bien bas pour me dire ça… ^^" C'est sûr qu'une personne qui s'organise bien a plus de chance qu'une personne désorganisée à la base. Mais le temps qui est perdu, il est perdu l'organisation permet seulement de limiter les pertes, mais que pour un petit pourcentage de ton temps. Alors je conclus par tu PEUX travailler mais dans l'idéal non. Mais d'après ce que tu as dis, tu n'as pas le choix et si tu y est habitué ça va.

Maintenant si ça aurait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité.

"D'un autre côté quand j'étais en BA1, un gars de ma classe travaillait à côté et il a réussi en 1re session avec distinction. C'est bien la preuve que c'est possible."

Je répondrais à ca que s'il ne travaillait pas à côté, il aurait très sûrement réussi avec une grande distinction même avec la plus haute distinction. Mais il a dû sacrifier quelque chose, une grande partie de sa vie sociale, si pas tout.

En tout cas, bonne chance à toi.

Alexia

Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  rocks le Jeu 12 Avr - 10:41

Perevodchik a écrit:Bonjour, oui au fond je pense que c'est une question de savoir gérer son emploi du temps et ne pas non plus prendre un boulot sur une base horaire hebdomadaire trop importante, mais je suis de Lille et je vais probablement m'installer en Belgique de ce fait et comme aucune aide ne me sera accordé je devrai gagner mon pain pour payer mon appart etc puisque rester à Lille pour étudier à Bruxelles au fond selon pas mal de calculs parait bien plus cher ( si vous avez vécu ca ou connaissez quelqu'un qui le vit je suis tout autant intéressé ). Merci pour vos réponses en tout cas, la situation du travail pour les jeunes se passe comment ces temps ci dans la région vous avez une idée ? Je serai oui en M1 donc j'ai pris l'habitude de travailler sur ce que j'étudie donc il y a des chances que je m'en sorte.

Il y a des gens a l'ISTI qui rentrent a Lille tous les week ends et qui vivent a l'internat en semaine (l'internat revient a 200-250euros par mois si je ne me trompe pas). Maintenant, ca dépend a quel point tu tiens a ton indépendance et si tu as un endroit ou loger les week ends.

rocks

Messages : 81
Date d'inscription : 05/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  antoine le Sam 12 Mai - 13:14

Alexia a écrit:
Maintenant si ça aurait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité.
Et ça veut faire l'ISTI...

antoine

Messages : 1
Date d'inscription : 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Stefke le Sam 12 Mai - 13:34

antoine a écrit:
Alexia a écrit:
Maintenant si ça aurait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité.
Et ça veut faire l'ISTI...

Toi tu vas te faire incendier mec. Mais bien vu Razz

Stefke

Messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  rocks le Dim 13 Mai - 16:20

Stefke a écrit:
antoine a écrit:
Alexia a écrit:
Maintenant si ça aurait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité.
Et ça veut faire l'ISTI...

Toi tu vas te faire incendier mec. Mais bien vu Razz

Qui sème le vent récolte la tempête ...

rocks

Messages : 81
Date d'inscription : 05/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Alexia le Jeu 17 Mai - 19:31

Comment je pourrais l'incendier ?
On dirait un mini-moi qui aime corriger les autres, c'est mignon. <3

En effet, on dit :

Si j'avais su, j'aurais été le chercher.
Indicatif imparfait + conditionnel passé

Et pas

Si j'aurais su, j'aurais été le chercher.
2x conditionnel passé

Malheureusement, et j'en suis désolée, il y a bien un 2e conditionnel passé imaginaire dans ma phrase.

Si ça aurait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité.
Conditionnel passé + indicatif présent

Cette phrase est une condition utilisant le présent
... elle réclame le conditionnel passé.
... pourquoi pas l'imparfait ?

Si ça avait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité. (?)
Si ça avait été un master en interprétation, on frôlerait l'impossibilité. cheers

Seulement, j'ai voulu dire qu'on frôlait (frôle) l'impossibilité et pas qu'on l'aurait frôlée (frôlerait)
Le sens de ma phrase est donc modifié. Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire... (Bien que ça y ressemble très fort)

Mais ce n'est pas tout, c'est aussi faux.

Frôler... Dans le contexte de ma phrase, il s'agit d'une action longue et non brève (ce qui pourrait vouloir dire qu'elle est au sens propre).
Dès lors, l'emploi du "on l'aurait frôlée" est parfaitement faux, celui-ci se traduit par "on la frôlerait" dans le discourt direct, qui devient faux lui aussi.

Je dirais donc "Bien joué, mais mal vu." et "You failed."

Et non, justement, ça ne veut pas rentrer à l'ISTI No j'ai trop peur avec ce que j'ai vu dans l'autre post.
Je vais donc à l'EII ou les gens semblement plus évolués qu'à l'ISTI intelectuellement parlant (les cours aussi d'ailleurs).
Joie à vous, votre stupidité a triomphé ! cheers
Aller, je ne vous en veux pas parce que c'est quand-même un peu plus compliqué que de chercher "Las Casas" sur google. cheers

Alexia

Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Stefke le Jeu 17 Mai - 20:16

Alexia a écrit:Comment je pourrais l'incendier ?
On dirait un mini-moi qui aime corriger les autres, c'est mignon. <3

En effet, on dit :

Si j'avais su, j'aurais été le chercher.
Indicatif imparfait plus-que-parfait + conditionnel passé

[...]

Malheureusement, et j'en suis désolée, il y a bien un 2e conditionnel passé imaginaire dans ma phrase.

[...]

Frôler... Dans le contexte de ma phrase, il s'agit d'une action longue et non brève (ce qui pourrait vouloir dire qu'elle est au sens propre).
Dès lors, l'emploi du "on l'aurait frôlée" est parfaitement faux, celui-ci se traduit par "on la frôlerait" dans le discourt direct, qui devient faux lui aussi.

[...]

Et non, justement, ça ne veut pas rentrer à l'ISTI No j'ai trop peur avec ce que j'ai vu dans l'autre post.
Je vais donc à l'EII ou les gens semblement plus évolués qu'à l'ISTI intelectuellement parlant (les cours aussi d'ailleurs).
Joie à vous, votre stupidité a triomphé ! cheers
Aller, je ne vous en veux pas parce que c'est quand-même un peu plus compliqué que de chercher "Las Casas" sur google. cheers

J'ai quand même un peu ri en voyant ton post Razz J'ai juste envie de te dire bon vent à l'EII alors Smile Mais je pense que peu importe l'école que tu choisis tu auras des problèmes :
- Avec les profs, parce que tu préfères visiblement inventer des règles alambiquées pour éviter de reconnaître que tu as tort. C'est manifestement le cas ici, où tu arrives à nous parler de d'actions brèves ou longues, de discours indirect et de conditionnels passés imaginaires, alors qu'il s'agit purement et uniquement d'une affaire de concordance des temps.
- Avec les élèves, parce que des gens qui se croient supérieurs et ne peuvent s'empêcher de s'adresser avec agressivité ou condescendance aux autres finissent généralement assez isolés. Tu es peut-être première de ta classe de secondaires et c'est tout à ton honneur. Mais ne te crois pas arrivée pour autant. Peu importe l'école ou les études que tu choisis, tu auras un jour ou l'autre une question, quelque chose que tu n'arrives pas à trouver, et tu seras peut-être contente que quelqu'un t'aide sans te traiter comme la dernière des imbéciles. On dit souvent que les gens réellement intelligents savent se mettre au niveau de leurs interlocuteurs sans les rabaisser. Tu devrais peut-être creuser dans cette direction, tu n'aurais rien à y perdre et tout à y gagner. Smile

Stefke

Messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Alexia le Jeu 17 Mai - 22:59

Pour le plus-que-parfait, je suis désolée, je n'avais pas fait attention, mais ça ne change rien. Pour le 2e conditionnel passé imaginaire, tu es tombé carrément à côté de la plaque... ^^" J'accusais antoine de voir un 2e conditionnel imaginaire, dans ma phrase, pour qu'il corrige mon "aurait" par "avait", le problème c'est qu'il y en a pas.

En gros, je l'ai accusé d'avoir lu trop vite et d'avoir vu ça :

Si ça aurait été un master en interprétation, on aurait frôlé l'impossibilité

Cette phrase et fausse (concordance des temps).

Le problème c'est que j'ai écrit ça :

Si ça aurait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité

Cette phrase est parfaitement juste, c'est indiscutable et j'aimerais éviter de perdre mon temps à la justifier.

Si j'en suis venue aux actions longues et au discourt direct et indirect, c'est pour insister sur le fait que ma phrase n'aurait pas le même sens.
Je n'ai rien inventé, j'ai juste développé d'une autre manière que la concordance des temps, parce que justement je pensais qu'on allait m'accuser d'inventer ces règles...

Non, je ne suis pas la meilleure de ma classe, je suis seulement la 2e (snif).
Je n'ai plus rien à faire sur ce forum, de toute façon bye.

Alexia

Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Stefke le Jeu 17 Mai - 23:06

Alexia a écrit:Si ça aurait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité

Cette phrase est parfaitement juste, c'est indiscutable et j'aimerais éviter de perdre mon temps à la justifier.

Laughing Laughing Laughing Ca en devient risible là, de s'entêter à ce point dans ses erreurs. Bonne chance dans tes études, et quand je lis cela (et tous tes autres posts truffés de fautes d'orthographe et de syntaxe), je pense que tu en auras besoin.

Stefke

Messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  akira le Jeu 17 Mai - 23:08

Quelle arrogance Alexia! Shocked

akira

Messages : 20
Date d'inscription : 20/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Nafster le Mer 23 Mai - 20:12

Putain, encore heureux que cette chose ne vienne pas étudier à l'ISTI! Shocked
avatar
Nafster

Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  G. le Lun 10 Mar - 16:03

Alexia a écrit:Maintenant si ça aurait été un master en interprétation, on frôle l'impossibilité.

Il y a plusieurs critères qu'il faut distinguer :
- Le volume horaire hebdomadaire
- La flexibilité horaire et l'amplitude horaire
- Le stress

Si les études d'interprétation en master sont épuisantes, ce n'est pas tant parce qu'il faut beaucoup travailler en volume horaire, mais parce qu'il faut le faire en pleine forme, faute de quoi ça revient à pisser dans un violon.

Donc en soi, rien ne s'oppose à bosser quelques heures par semaine à faire un travail non-intellectuel. Ca peut même vider l'esprit, faire une coupure forcée du bootcamp qu'est le master... et c'est pas plus mal !

Ce qui en revanche risque de poser difficulté, c'est la flexibilité. Quand on sait le jour même à quelle heure on aura cours le lendemain, ça rend la planification et du boulot et de la présence en cours difficile. S'ajoute à cela la parfois grande amplitude horaires sur une journée, avec des grandes coupures en milieu de journée qui ne permettent pas toujours d'aller bosser puis retourner à l'école.

Enfin, en M2 il faut prévoir pas mal de samedis consacrés à des cours supplémentaires.

G.

Messages : 14
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Bruxelles

http://interpreting.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se loger et vivre à Bruxelles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum